L'un des avantages les plus importants des compétitions sportives en général et du football en particulier est qu'elles reflètent les profondes significations de la loyauté et du patriotisme chez les jeunes générations. En Egypte, les gens ont envahi les rues des villes et des villages de divers gouvernorats, brandissant les drapeaux nationaux, quelques instants après un match épique de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018.

Les rues, cependant, ont discrédité toutes les revendications que les Egyptiens ont été divisés ou que certains d'entre eux étaient déloyaux à leur pays. En réalité, la société égyptienne est unie et les événements des dernières années ont été une phase insignifiante de l'histoire de l'Egypte.

La joie populaire d'atteindre les finales de la Coupe du monde n'était pas seulement une célébration sportive, mais aussi une expression d'optimisme après des années de troubles et de soucis.

Célébrant leur équipe nationale, les Egyptiens ont prouvé à tout le monde qu'ils étaient toujours unis. Les 100 millions d'Égyptiens ont ignoré les ennemis qui voulaient que leur équipe perde juste pour se réjouir de leur malheur.

La célébration cette fois était dans les rues de l'Egypte, le cœur de son peuple, mais aussi l'esprit des Arabes de l'Atlantique au Golfe. Aux EAU, le leadership et le peuple ont célébré la victoire égyptienne. Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Rashid a tweeté «Félicitations à l'Egypte, félicitations à tous les Arabes, pour la qualification de l'équipe à la Coupe du Monde, une belle soirée arabe, nous sommes heureux de l'Atlantique au Golfe. «  Le Cheikh Mohammed bin Zayed a également félicité l'équipe égyptienne dans un tweet. « Je félicite l'Egypte pour la qualifications pour la Coupe du Monde 2018. Une autre réalisation honorable pour tous les Arabes. Félicitations aux dirigeants et au peuple d’Egypte », a-t-il écrit. De nombreuses plateformes en ligne et pages de médias sociaux ont été remplies d'expressions sincères de bonheur des membres du peuple émirati à leurs frères en Egypte.

La scène joyeuse était la même dans d'autres pays arabes. Le peuple palestinien était particulièrement heureux de la victoire égyptienne, prouvant que la fraternité arabe bat l'idéologie de division que les organisations terroristes tentent de répandre.

Certains médias anti-égyptiens ont remis en question l'importance de cette réussite sportive, leurs commentateurs essayant de démoraliser le peuple par des rappels des crises passées. Les célébrations de ces réalisations, cependant, ont toujours été une expression spontanée de l'amour pour le pays. En outre, la dépression ne peut pas surmonter les défis, tandis que les sourires le peuvent.

La vie continue malgré toutes les difficultés pour une nation qui a ce qu'il faut pour les affronter. A travers les défis économiques, développementaux, politiques et militaires, l'Egypte est sortie encore plus forte qu'auparavant. La victoire du football a coïncidé avec le 44e anniversaire de la victoire d'octobre.

L'équipe des pharaons a fait la fierté de millions d'Egyptiens et d'Arabes. Certaines personnes ont même pleuré quand le score était à égalité et l'équipe nationale avait presque perdu ses chances de se qualifier, avant que l'équipe ne marque le but qui a accordé la victoire à l'Egypte. Leurs larmes étaient pour leur pays.